Des fenêtres noircies par les flammes.
Et la colère des habitants, ce dimanche, après la mort de dizaines de personnes dans un incendie ayant ravagé une église du Caire.
Selon les premiers éléments de l’enquête, le feu aurait été causé par une climatisation défectueuse.
Le bilan provisoire fait état de 41 morts et 14 blessés.
Un lourd tribu qui endeuille la communauté copte, plus importante communauté chrétienne du Moyen-Orient, dans un contexte de tensions religieuses.
A l’annonce du drame, le président Abdel Fattah al-Sissi a assuré mobiliser tous les services de l’Etat. Et a adressé ses condoléances au pape Tawadros II, à la tête de la communauté chrétienne d’Egypte depuis 2012.
Dans la capitale égyptienne, les incendies accidentels ne sont pas rares.
L’Egypte, dotée d’infrastructures vétustes parfois mal entretenues, connaît régulièrement des incendies meurtriers
Africanews

0 00 1 min 3 mois 194

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.