Le mercredi, 30 novembre 2022, le Chef de l’État a reçu en audience, au Palais Mohammed V, une délégation du Mécanisme Africain d’Évaluation par les Pairs (MAEP).
Les discussions entre le colonel Mamadi DOUMBOUYA et ses hôtes de marque ont porté essentiellement sur l’évaluation de
la gouvernance politique, économique et sociale des autorités de la Transition après un an de gestion.

Le chef de la délégation panafricaine, l’Ambassadeur Ahmed Araita Ali, a mis l’occasion à profit pour magnifier la politique de moralisation de la gestion financière du gouvernement guinéen à travers la mise en place de la CRIEF. Se félicitant de lancement du dialogue politique inclusif, il a aussi salué l’ouverture du procès sur les événements du 28 septembre 2009, qui marque, selon lui, un pas important dans la promotion de la justice et des Droits de l’Homme en Guinée.

Le Président de la Transition a, pour sa part, mis en avant la dynamique de refondation du pays amorcée depuis le 5 septembre 2021. Il a aussi été question pour lui de réitérer sa détermination à œuvrer pour l’émancipation de l’Afrique en général et de la Guinée en particulier.
Cette rencontre, qui s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités de haut rang, intervient après une dizaine de jours de travaux effectués en Guinée par le Mécanisme Africain d’Évaluation par les Pairs.
Pour information, le MAEP est un accord volontaire conclu entre les États africains pour évaluer et réviser systématiquement la gouvernance au niveau des Chefs d’État afin de promouvoir la stabilité politique, l’intégration économique accélérée au niveau sous-régional et continental, la croissance économique et le développement durable.
DCI-PRG

0 00 3 min 2 mois 138

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *