La Direction Général du Festival des Arts de Dubréka (FESTARD), a procédé ce lundi 28 novembre 2022, à la maison des jeunes de Dubréka, au lancement de la  ‘’5ème Edition du Festival de Théâtre de Dubrékra’’,  placé sous le thème  «la place du théâtre dans l’éducation ».

La cérémonie a connu la présence des autorités préfectorales, la Directrice Préfectorale de l’Education (DPE) de Dubréka Hassanatou Diallo, le recteur de l’Institut Supérieurs des Arts de Mory Kanté de Dubréka Pr. Didafa Camara et tant d’autres invités.

Selon les organisateurs, cet évènement qui se déroulera du 28 au 04 décembre 2022, sera  un espace privilégié de rencontre des professionnels des arts du spectacle vivant, de formation, de création de spectacle vivant, de diffusion des productions dramatiques mais aussi de promotion du tourisme locale à Dubréka.

Dans son discours de circonstance, la Directeur Général du FESTARD Hassan Hilal Sylla, a fait savoir que les activités de la 5ème édition du FESTARD, porterons d’une part, sur le plaidoyer, la formation en théâtre, danse et conte en milieu scolaire. Une part non négligeable sera accordée également à la promotion des sites touristiques naturels ainsi que le patrimoine historique de la ville.

« Le FESTARD existe à travers une ville et une université. Que la Cité des arts, Dubréka ou l’Institut Supérieur des Arts Mory Kanté retrouve à travers nos mots les chaleureux remerciements pour nous avoir écoutés.

Aux festivaliers venus de Guinée, de France, du Bénin, du Niger, du Sénégal, du Mali ou du Burkina Fasso je renouvelle les vœux de coopération culturelle africaine ».

De son côté le recteur de l’Institut Supérieurs des Arts de Mory Kanté de Dubréka Pr. Sidafa Camara, a notifié que cette 5ème édition du FESTARD sera une opportunité pour les étudiants de son établissement de renforcer leurs capacités académiques, professionnelles, de s’ouvrir au monde artistique professionnel, afin  de s’affirmer sur d’autres scènes.

« La présence de l’Institut Supérieurs des Arts de Mory Kanté de Dubréka, est une aubaine, une opportunité exceptionnelle pour promouvoir les échanges dans les domaines scientifiques, culturelles, et de coopération. A travers les activités culturelles et artistiques, nos étudiants participent à la création d’une économie locale importante », soutient-il.

Bourgeois Kéïta      

0 00 3 min 2 mois 104

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *