A en croire, le chef d’Etat major de l’armée de mer, le Capitaine de vaisseau, Mamadou Yaya Diallo, l’opération s’était déroulé en haute mer, dans les eaux guinéennes, il y a quelques jours. Mais lesdits navires furent présentés ce mercredi 3 août 2022.
Selon toujours, le premier responsable de l’armée de mer, le sémaphore situé à Tamara, mais également les radars de la marine nationale auraient permis la saisie de cette importante cargaison.
Ces navires dit-on auraient non seulement violé l’espace maritime de la République de Guinée, mais aussi la période du repos biologique en cours et le transport de produit douteux.
Pour sa part, le ministre délégué à la défense nationale, le général Aboubacar Sidiki Camara, espère que ladite saisie va pouvoir enrichir le trésor public. «Il n’y aura pas d’amende de complaisance, dit-il. Pour ce qui concerne les bateaux qui viennent avec la drogue, la Justice fera son devoir. Espérons qu’au bout de l’action pénale, on aura tous ces bateaux reversés dans le portefeuille de l’État », a espéré l’officier militaire à la retraite.
Billetdujour

0 00 2 min 4 mois 184

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.