Toute attaque nucléaire de la Russie contre l’Ukraine entraînera une réponse militaire des occidentaux « si puissante que l’armée russe sera anéantie », a affirmé jeudi le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

En Occident et en Russie, on joue à se faire peur avec des armes nucléaires. Après les mises en garde de Vladimir Poutine sur l’utilisation de tout le potentiel militaire russe, y compris l’arsenal nucléaire, le chef de la diplomatie européenne menace. Selon lui, l’Occident va anéantir l’armée russe en cas d’utilisation de l’arme nucléaire par Poutine.
« Le président russe Vladimir Poutine dit qu’il ne bluffe pas avec la menace nucléaire. Il doit alors comprendre que les pays qui soutiennent l’Ukraine, l’Union européenne et ses États membres, les États-Unis et l’Otan, ne bluffent pas non plus. Toute attaque nucléaire contre l’Ukraine entraînera une réponse, pas une réponse nucléaire, mais une réponse militaire si puissante que l’armée russe sera anéantie », a déclaré Josep Borell devant le collège d’Europe à Bruges.
« Nous n’avons aucune indication pour le moment que la Russie a changé sa posture nucléaire, mais nous la surveillons 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 », a assuré le secrétaire d’Etat à la Défense américain. Pour sa part le SG de l’OTAN a affirmé que « La Russie le sait (…) Nous n’entrerons pas dans les détails de notre réponse, mais bien sûr cela changera fondamentalement la nature du conflit ».
AfrikMag

0 00 2 min 2 mois 111

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.