Un immeuble résidentiel de plusieurs étages en construction à Nairobi, la capitale du Kenya, s’est effondré mardi. Aucun bilan humain officiel n’a encore communiqué.
Mais tout porte à croire que des ouvriers seraient coincés sous ces décombres. Les opérations de sauvetages sont en cours. Les premiers blessés enregistrés sont pris en charge dans les hôpitaux. Ce témoin tente de décrire les circonstances de ce drame.
« C’est à 14 heures que nous avons remarqué que les piliers du bâtiment avaient commencé à s’effondrer. Nous avons alors commencé à crier pour alerter les personnes qui étaient à l’intérieur du bâtiment. Certaines d’entre elles ont réussi à s’échapper, d’autres non. », explique John Muli, témoin.
Alors que les sauveteurs tentent de retrouver d’éventuels survivants sous les gravats, les circonstances de l’effondrement alimentent les conversations. Le non-respect des normes architecturales est pointé du doigt.
« La structure est tout simplement mauvaise. En regardant les colonnes, en regardant les matériaux, ils ne respectent pas les normes. », affirme Isaiah Maina, témoin du drame.
Selon l’autorité nationale de la construction, 58 % des bâtiments de Nairobi sont impropres à l’habitation. En 2015, huit bâtiments s’étaient effondrés dans le pays, tuant 15 personnes.
Africanews

0 00 2 min 3 semaines 82

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.