Dans le cadre de rendre visible ses nombreuses actions, la direction générale du Patrimoine Bâti Public à travers son directeur général, Mohamed Doussou Traoré a conféré ce mercredi 18 janvier 2023 avec la presse nationale. C’était en présence de l’agent judiciaire de l’Etat, Mohamed Sampil et de plusieurs autres invités de marque.
A l’entame, le patron du Patrimoine Bâti Public a annoncé sa direction générale a mené plusieurs actions.
« La direction générale du patrimoine bâti public a lancé depuis quelques mois, une opération de récupération des domaines de l’Etat. Cette opération a permis à date de récupérer une cinquantaine de bâtiments à usage d’habitation dans la seule zone de la cité ministérielle. Au regard des différents constats, ne facilitant pas un cadre de travail propice pour la production des résultats escomptés, la direction générale du patrimoine Bâti s’est attelée d’abord à réaliser le travail de numérisation en vue de rendre exploitable les données du recensement du parc immobilier de 2009; les travaux de l’opération de la mise à jour de la base de données du parc immobilier bâti de l’Etat a été lancé en décembre 2022, suivi du lancement de la digitalisation de toute la direction; un site web de la Direction a été mis en ligne; 66 bâtiments à usage d’habitation à la cité ministérielle ont été récupérés, rénovés et affectés; 72 autres ont été identifiés dans les Cités PTT et Médecins de Kipé », a-t-il mentionné.
Parlant des difficultés rencontrées, il dira qu’elles sont nombreuses. « Force est de reconnaitre que dans la réalisation de ses activités pour l’atteinte des objectifs, la direction rencontre des difficultés dont : l’immixtion des autorités préfectorales dans la gestion quotidienne des bâtiments et logements administratifs à l’intérieur du pays, le refus de paiement du loyer par certains services publics occupant les bâtiments administratifs, le manque de visibilité autour des biens du contentieux Franco-Guinéen… »
Quant aux perspectives, il fera savoir que sa direction « compte mettre en œuvre des stratégies afin de poursuivre les opérations de recensement et de récupération des bâtiments spoliés de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national; la révision des loyers et charges locatives issus de l’occupation des bâtiments appartenant à l’État; la tenue des états généraux du patrimoine bâti pour un diagnostic complet… »

Avec Mediaguinee.org

0 00 3 min 2 semaines 44

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *