Édito

Amadou_Kaba_Cauris_Infos

de Amadou Kaba

Le mariage n’est pas le plaisir, c’est le sacrifice du plaisir, c’est l’étude de deux âmes qui pour toujours désormais auront a se contenter l’une de l’autre

Paul Claudel

Comme d’habitude, à l’approche de chaque mois sacré de ramadan, les mariages s’enchaînent à une vitesse incroyable en Guinée. Les familles accélèrent les choses et d’autres veulent à tout prix se débarrasser de leurs filles. Le bonheur et le bien-être de leurs filles sont le cadet de leur souci. Tout ce qu’ils souhaitent : qu’elles quittent sous leur toit avant le début du ramadan. Beaucoup de familles jettent ainsi leurs filles dans l’inconnu et les conséquences peuvent être désastreuses pour elles dès la fin du ramadan.

Privilégier le regard des autres au détriment du bonheur et du bien-être de ta fille voilà ce que préfèrent bons nombres de familles de nos jours en Guinée. Aux différentes familles, prenez le temps de dialoguer avec vos filles, instaurer un climat de confiance entre vous. Le bien-être est la chose la plus importante dans cette vie. Assurez-vous que vos filles soient d’accord pour se marier. Ne négligez pas leur bonheur et leur bien-être, sinon vous les envoyez dans un enfer qui ne dit pas son nom. Généralement, les mariages à la va-vite pour aller cuisiner chez un homme se terminent toujours dans le mépris, le manque de considération totale et dans la violence. La femme est une douceur qui mérite attention, amour, affection et protection. Si vous tenez tant à ce qu’elle se marie, alors tenez davantage à son bonheur et à leur bien-être : essentiel dans son foyer. Les couples doivent avoir le temps nécessaire de se connaître avant de se marier. Le temps de se connaître ne signifie pas faire des galipettes matin, midi et soir. Se connaître, c’est : -chercher à savoir les qualités de son futur mari, -connaître les défauts de l’autre, -chercher à s’améliorer et à se perfectionner, -s’aider dans la réalisation de vos différents projets -s’écouter et planifier des choses ensembles -connaître vos attentes, -connaître vos envies et vos désirs -connaître vos ambitions et vos limites Ce petit temps de connaissance permet d’instaurer la confiance et la communication parce que ce sont les deux choses les plus importantes dans un couple. Il y a des couples, seul le lit est leur point commun. À part ça, ils ne partagent rien en commun dans leur couple. Encourager vos filles à se marier est une très bonne chose parce que c’est quelque chose de sacrée. Mais leurs bonheurs et bien-être doivent être les premiers critères avant de s’engager dans un mariage.

2 00 4 min 9 mois 366

2 thoughts on “Éditorial | Le mariage accéléré.

  1. Merci beaucoup pour l’idée c’est mieux si on en parlais à tous les médias voire dans toutes les différentes langue en Guinée pour mieux cultiver nos parents

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.