Nous n’allons pas donner un chèque en blanc aux accusations de l’artiste: Bakary Doumbouya, portées à l’encontre du chef de département de la culture, de l’artisanat et du tourisme, Alpha Soumah, connu sous le sobriquet Bill de Sam. Mais il faudrait préciser le vol de projet au sein des milieux socioprofessionnels est monnaie courante. En tout cas, le ministre Bill de Sam est accusé par l’artiste.
A l’en croire depuis le 31 octobre 2022, il ne cherche qu’à joindre le ministre Alpha Soumah: « impossible. Quand je l’appelle, il me dit prière de t’envoyer un sms, chose que j’ai eu à faire, mais il n’a jamais répondu à mes sms », a introduit l’artiste reagge man, Bakary Doumbouya, chez nos confrères de Fim fm.
Il a fait savoir par la suite que cela ne lui a pas découragé. Ainsi, pour pouvoir mettre en œuvre son projet, il aurait réalisé les morceaux et clips dans ce sens. « Lorsque, j’ai voulu animer une conférence de presse, puisque c’est lui, le patron du département, je me suis toujours référé à lui (ministre) en déposant une lettre d’information pour l’inviter à ma conférence de presse. Mais il n’a non seulement pas pris part, ni envoyé un représentant. Toujours, cela ne m’a pas fait mal », avoue-t-il.
« A mon fort étonnement, en début de semaine, pendant que je suis assis tranquillement, je constate à travers les réseaux sociaux qu’il (Bill de Sam), tient un point de presse sur le même projet. Chose qui m’a mis très mal en l’aise. Je me suis dit que je ne peux comprendre cela, comment est-ce qu’un ministre peut se permettre de prendre un projet de quelqu’un. Au lieu de me booster, il a fait de ça son projet, histoire de se faire passer pour quelqu’un qui est en train de bosser pour le Comité national pour le rassemblement et le développement, CNRD », a indiqué le chanteur Doumbouya.
Toute chose qui aurait amené Bakary à dénoncer dans les médias. « J’ai dit ça, je ne vais pas me taire, et puisque ma seule arme c’est ma gueule, je me suis tourné vers la presse pour dénoncer cet état de fait », a laissé entendre l’artiste.
A la question de savoir s’il va se limiter seulement à la dénonciation: « Je vais porter plainte contre sa personne, (Alpha Soumah) », a-t-il fait remarquer.
Ce samedi, aux environs de midi, les tentatives de joindre le ministre de la Culture, de l’artisanat et du tourisme, Alpha Soumah pour le faire réagir de ces accusations ont été vaines.

Billetdujour

0 00 4 min 2 semaines 85

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.