Le Système des Nations Unies (SNU) en Guinée, en collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), a célébré en différé, vendredi 19 août 2022, à Conakry, la Journée Internationale de la Jeunesse placée sous le thème ‘’Dialogue Intergénérationnel, un outil de cohésion sociale et une source d’inspiration’’.
L’objectif principal de ladite journée consiste à faciliter le partage d’expérience, à travers des séries de panels entre des jeunes et des ainées dans trois (3) secteurs clés du développement dont, l’entreprenariat des jeunes et femmes rurales, les droits des femmes et l’autonomisation des jeunes, le volontariat pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD).

A cette occasion, le Coordinateur Résident des Nations Unies par intérim Dr. Gualbert Gbehounou, a rappelé qu’il y a vingt-trois (23) ans, en 1999, l’Assemblée générale des Nations Unies consacrait la Journée internationale de la jeunesse, commémorée chaque année le 12 aout,
pour amener les Etats membres à informer le public sur le potentiel des jeunes et les promouvoir, en tant que force positive pour le développement, lorsqu’ils reçoivent les connaissances et les opportunités dont ils ont besoin pour
s’épanouir.
Pour Dr. Gualbert, à travers le Plan Cadre des Nations Unies d’Aide au Développement (PNUAD 2018-2023), le Système des Nations Unies en Guinée, sous le leadership du Coordonnateur Résident, intervient « unis dans l’action», pour appuyer les institutions nationales, le secteur privé et les collectivités locales à mettre en œuvre de manière inclusive, des politiques et programmes qui améliorent l’emploi productif et l’entreprenariat des femmes, des jeunes, des migrants retournés et des personnes vivant avec un handicap. « Une dynamique interne est aussi créée autour du Groupe thématique sur la Jeunesse pour consolider les efforts et travailler sur les synergies, en faveur de la participation citoyenne des jeunes, la création de l’emploi et l’employabilité, et la contribution des jeunes à la consolidation de la pax. Et, l’un des leviers clé, à même de répondre efficacement et durablement a toutes ces aspirations, y compris les innovations, est le volontariat. Le volontariat permet aux jeunes de valoriser leurs compétences et de s’épanouir au sein de leur propre communauté », soutient-il.

De son côté le Directeur National Adjoint Emploi et auto-emploi des jeunes M. Youssouf Saran Donzo, a au nom du ministre de la Jeunesse et des Sports, a indiqué qu’aujourd’hui l’analyse de la situation socio démographique de notre pays démontre que la population guinéenne est extrêmement jeune car dit-il, 77,3% représentent les jeunes qui ont moins de 35 ans.

Selon M. Donzo, le département de la jeunesse et des sports, a pour mission la mise ne œuvre et le suivi évaluation de la politique nationale du gouvernement en matière de jeunesse et des sports.
Par ailleurs, il a remercié le SNU et les autres partenaires techniques et financiers pour tous les efforts qu’ils ne cessent de consentir pour accompagner le peuple de Guinée à travers sa jeunesse, le MJS pour l’épanouissement de sa jeunesse. Ajoute-t-il, « aujourd’hui nous ambitionnons une jeunesse responsable, engagée, solidaire, et aussi une jeunesse qui se dit voilà ce que je peux apporter dans le processus de développement de mon pays », conclut-il.
Notons que la cérémonie a connu la présence du Directeur Général de l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse (ANVJ) Macka Baldé et la Coordinatrice pays des Volontaires des Nations Unies (UNV) Fatoumata Koumba Dieng .
Bourgeois Kéïta
628 88 31 59
Alomarket974@gmail.com

0 00 5 min 4 mois 139

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.