Édito

de Amadou Kaba

« Nous voyageons pour chercher d’autres états, d’autres vies, d’autres âmes. »

Citation d’Anais Nin

un trésor indisponible. Parlons de ce sujet de société dont souffrent les pauvres populations guinéennes tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. C’est un document indispensable dans la vie des citoyens lambdas. Mais, de nos jours, l’obtenir relève d’un parcours de combattant. Des milliers de Guinéens sont aujourd’hui bloqué en Guinée et à l’étranger par faute de ce fameux sésame. À Conakry, un nombre incalculable de personnes sont dans une urgence de voyage. Certains sont dans l’urgence sanitaire afin d’aller se soigner à l’étranger. D’autres ont des invitations à l’étranger pour des projets de société et projets professionnels à défendre. Mais ils ne peuvent l’honorer : Conséquences de l’absence de passeport. L’émission des passeports ordinaires est interrompue pour le moment. À date, personne ne sait, quand est-ce que les passeports pourront être disponibles. D’autant plus que le ministère chargé de délivrer ce document essentiel à la vie ne donne aucune date de reprise de délivrances et de confection des passeports. Ce manque de passeport cause un dégât indéchiffrable sur l’activité, sur la vie et la mobilité de l’ensemble des Guinéens vivant à l’intérieur comme à l’extérieur du pays.

Pour les Guinéens de l’étranger, c’est un autre calvaire qui ne dit pas son nom. Aucune démarche administrative n’est possible sans un passeport valide. Les différentes démarches de régularisation et d’obtention d’un titre de séjour pour les uns ou de l’obtention de nationalité pour les autres restent pour le moment suspendues, à cause, de l’absence de l’un des documents les plus importants pour un citoyen. Beaucoup d’autres risquent de se retrouver en situation irrégulière et être sous la menace d’expulsion s’ils ne présentent pas un passeport valide dans un meilleur délai. Si les autorités ne cherchent pas un moyen rapide afin de résoudre ce problème de manque de passeport, la situation risque d’être chaotique pour des millions de Guinéens de partout dans le monde.

0 00 3 min 9 mois 318

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.