Suite à son passage sur le plateau spécial de la télévision nationale au compte de l’émission « On fait le point », le ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat qui a assuré l’intérim après le limogeage du ministre des Infrastructures et des transports Yaya Sow, a savoir que le budget alloué au département des infrastructures et des transports se chiffrait par rapport à la loi des finances initiales, à un montant de plus de 2 mille milliards de francs guinéens. Mais qu’après la loi de finances rectificative,  précise-t-il, ce budget a été revu à la baisse.

S’agissant des infrastructures notamment les travaux de construction et de réhabilitation des routes, le montant pour les investissements se chiffrait selon le colonel Ibrahima Sory Bangoura, à la valeur de 1500 milliards de nos francs. 

« De ce montant d’investissement, plus de 490 milliards sont alloués au projet de construction de l’échangeur de Bambéto. Au jour d’aujourd’hui, les travaux sont à peu près à 36% de réalisation», a-t-il indiqué avant de poursuivre : « lorsque nous prenons les travaux de construction, bitumage, de réhabilitation d’environ 200 km de voiries à Conakry et à l’intérieur du pays, 3648 milles milliards sont affectés à ce projet. À date, nous sommes à un taux d’avancement physique de 45% et à un décaissement financier de 25%», a expliqué le ministre qui a porté un moment la voix de son homologue Yaya Sow, désormais ex ministre du Gouvernement de la transition. 

Quant aux voiries de Coyah -Dabola où les travaux de réhabilitation de 638 km de routes nationales sur l’axe Coyah-Mamou-Dabola, Coyah-Framorya, Dabola-Kouroussa et Gueckédou-Kodembadou, le montant global alloué pour la réalisation de ces infrastructures se chiffre à peu près à 5300 milliards de nos francs.

« De nos jours, tous ces travaux de façon globale, sont à 80% de réalisation et 80% aussi d’exécution financière. Il y a eu la proclamation de beaucoup de projets dans le cadre de réalisation de nos routes et il faut se réjouir surtout du constat par rapport à l’évolution des travaux qui sont à 80%», a confié le numéro 1 du département de l’Urbanisme et de l’Habitat.  

Avec Médiaguinee.org

0 00 3 min 2 mois 172

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *