DÉCLARATION ANAD

Conakry le 14 octobre 2022

L’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (l’ANAD) s’est réunie ce vendredi 14 octobre 2022, pour analyser la situation sociopolitique du Pays.

L’ANAD a constaté, de nouveau avec regret, ce qui suit :

  • la violation des libertés individuelles et collectives par le CNRD,
  • le refus de la junte et de son gouvernement d’ouvrir un cadre de dialogue franc, autonome et décisionnel sous la conduite du médiateur de la CEDEAO en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel,
  • les velléités de confiscation du pouvoir par un groupe illégitime et de priver le peuple de Guinée de son droit de choisir librement ses dirigeants.

C’est pourquoi l’ANAD apporte son soutien ferme et résolu aux manifestations appelées les 18 et 26 octobre 2022 pour exiger :

  • la libération sans conditions des détenus politiques ;
  • l’arrêt des harcèlements et des poursuites judiciaires contre les acteurs sociopolitiques ;
  • la levée immédiate de l’interdiction illégale des manifestations pacifiques.

L’ANAD invite avec force l’ensemble de ses militants et sympathisants ainsi que tous les guinéens épris de justice et de démocratie à répondre massivement, dans le respect des règles et principes, à l’appel du FNDC.

Transition, mandat mara !

Kibaro #Guinee

0 00 2 min 2 mois 195

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.