La Ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime,  Madame Charlotte Daffé était face aux journalistes dans l’émission ‘’On fait le point ‘’ lundi 28 novembre 2022, pour parler des recettes et les dépenses effectuées par son département depuis l’avènement du CNRD au pouvoir, le 21 septembre 2022.

A l’entame, Charlotte Daffé a  dressé le bilan de son département, « dès mon arrivée à la tête de ce ministère,  je me suis rendue compte qu’il y a un manque de cadre institutionnel,  pour y remédier, nous avons mené une vaste réforme institutionnelle et administrative », a-t-elle souligné.

Et d’ajouter, « au-delà de ces réformes administratives,  nous avons construit et inauguré un centre de fumage de poissons au débarcadère de Témétaye dans la commune de Kaloum et construit des forages dans les débarcadères les plus fréquentés notamment Boulbinet,  Bonfi et dans le marché de vente de poissons à Kenien ».

Parlant du budget alloué au département de la pêche, Charlotte Daffé, a mentionné : « Vous devez savoir que le département de la pêche est un secteur de recettes.  Sur une prévision de 90 milliards de francs guinéens à recouvrer,  nous avons pu mobiliser à date 81 milliards, sur les redevances de pêche.  Sur le volet dépense,  nous avons 111 milliards de francs guinéens  dont 34 milliards pour le salaire du personnel et 06 milliards pour les biens et services pour un taux d’exécution de 36% ».

En outre, la Ministre déclare que les dépenses des biens et services ont permis de faire des allocations budgétaires pour les services relevant du département de la pêche dans les régions administratives du pays. «Des services qui n’avaient pas reçu leurs allocations depuis 5 ans », a fait savoir la ministre de la pêche.

Source AGP

0 00 3 min 2 mois 106

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *