Dans le souci de redynamiser la Société Guinéenne de Palmier à Huile et d’Hévéas (SOGUIPAH), le Directeur général de ladite entité Fodé Mourane Soumah accompagné d’une forte délégation depuis la capitale Conakry, a effectué vendredi 22 juillet 2022, une visite de prise de contact avec les employés du site de Kolenten.
L’objectif de cette rencontre était de faire le constat des installations et identifier les travailleurs physiquement.
Dans son allocution, M. Mourane Soumah a fait savoir qu’une mission technique sera déployée sur le site de Kolenten qui travaillera avec les employés sur tous les plans afin de relever les problèmes qui affectent le bon fonctionnement de la structure dans le but d’apporter des solutions pérennes.
« Je vous ait dit que nous sommes dans un contexte très difficile dont nous n’avons pas la solution maintenant de faire face à tous les problèmes. En fonction de l’urgence des priorités et l’importance des choses, on va aller au fur et à mesure. Dans tous les cas, nous nous mettons à votre entière disposition et je vous rappelle encore une fois, nous seules nous ne pouvons rien faire, on ne peut que travailler qu’ensemble. Donc, nous vous faisons une main tendue fraternelle pour revenir vers vous afin qu’on puisse travailler. Nos portes sont grandement ouvertes, on va travailler dans la proactivité et dans la collaboration pour pouvoir faire avancer les choses. La SOGUIPAH, c’est nous tous, ce n’est pas seulement le management, c’est les travailleurs. Elle a servi les gens, elle a rendu service à tout le monde, aujourd’hui elle a besoin de tout le monde. Il faut que tout le monde se lève afin qu’on la sauve », soutient-il.
De son côté, le chef service adjoint chargé du transport et chef du projet par intérim du site de la SOGUIPAH à Kolenten, Mansaré Ibrahima Sory, s’est réjoui de la visite de la direction parce que selon lui, ils ont été confrontés à plusieurs difficultés les années précédentes. Mais aujourd’hui dit-il, la nouvelle direction est venue touchée du bout du doigt comment ils travaillent et les difficultés qu’ils sont en train de traverser.
« Nous sommes très contents et souhaitons que cette visite ne soit pas la dernière afin que prochainement ils viennent pour une visite de travail ça nous fera beaucoup plaisir aussi », renchérit-il.
Pour sa part l’environnementaliste, Delamou Elisabeth, a signalé l’installation anarchique des campements de certains individus sur le site de la SOGUIPAH afin de pratiquer leur culture.
Pour clore, elle a notifié que pour remédier à tous ces facteurs, il faudrait que la nouvelle direction trouve des solutions idoines qui leur permettra de délimiter tous les domaines de la SOGUIPAH car dit-elle, il y a deux-mille trois-cent 2.300 hectares qui ne sont pas encore exploités.
Notons qu’après la visite du site de Kolenten, la délégation de la direction générale de la SOGUIPAH va parcourir un long trajet dans le but de l’installation finale du nouveau DG au siège centrale de ladite structure à Diécké précisément dans la préfecture de Yomou.
AGP

0 00 4 min 4 mois 175

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.