Le Premier ministre tanzanien, Kassim Majaliwa, a déclaré jeudi que l’incendie qui brûle depuis près de deux semaines sur le mont Kilimandjaro, a été en grande partie maîtrisé, après le déploiement de centaines de militaires. Le feu a ravagé 33 kilomètres carrés du plus célèbre sommet d’Afrique.
Aucun blessé n’a été recensé à ce jour, et le tourisme n’a pas été affecté, même si certains randonneurs ont vécu une expérience traumatisante.
Kasha Wozniak, une touriste polonaise raconte:
 » Nous pouvions sentir le feu nous suivre ou être tout près de nous et nous pouvions encore respirer et sentir la fumée. Il était vraiment, difficile de respirer et c’était triste de constater la destruction de la nature tout autour de nous. C’était une expérience vraiment difficile pour nous, de voir cela de si près. »
Près de 900 soldats ont été déployés ainsi que deux hélicoptères, mais les vents forts ont compliqué l’intervention.
La cause de l’incendie n’a pas encore été établie et les enquêtes sont en cours,
Africanews

0 00 2 min 3 semaines 84

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.