Depuis des mois, on assiste à une campagne de dénigrement et de sabotage des actions de la junte au pouvoir en Guinée pour des raisons que beaucoup ignorent. Pourtant, les meneurs de cette campagne avaient applaudi le CNRD dès sa prise du pouvoir le 05 septembre 2022. Mais très Malheureusement, les grands chantiers comme la lutte contre le détournement des deniers publics ouverts par le CNRD portent préjudice aux intérêts de certains qui se sont enrichit de façon illicite en pian le bien du peuple. Aujourd’hui ceux qui ont applaudi la junte au lendemain du coup d’État se sont vite transformés en véritable anniversaire prêt à en découdre avec le pouvoir de Conakry. Des soi-disant défenseurs de la démocratie veulent passer par tous les moyens pour faire échouer la transition en imposant leur volonté au CNRD. Pour arriver à leur fin, c’est-à-dire empêcher la lutte contre le détournement des deniers publics par la CRIEF, certains politiciens qui ont des démêlés avec la Justice utilisent le prétexte de manque de dialogue pour déclencher une campagne de dénigrement dans les médias. Mais aussi organiser des séries de manifestations dans le pays en violation des règles y afférentes pour mettre les dégâts humains et matériels qui adviendraient à la charge du CNRD. Une manière pour eux de mettre la junte à dos avec le peuple et la communauté internationale. Ainsi, pour embarquer tout le peuple dans leur projet machiavélique, ils utilisent des médias comme des canaux de propagande et de manipulation de l’opinion. Ils ont tout même réussi à infiltrer leurs militants et sympathisants déguisés en journalistes dans le monde de médias afin de manipuler l’opinion en leur faveur. C’est-à-dire tromper le peuple, détourner le peuple des bonnes actions entreprises par la junte et saboter tout acte allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie et de travail des guinéens. Pourtant, depuis le 05 septembre, le gouvernement de la transition est vent debout pour faire la refondation prônée par la junte une réalité. Des actions louables sont en train d’être posé quotidiennement dans ce sens mais au lieu de parler de ça, les vendeurs d’illusion en perte de vitesse, braquent l’attention du peuple sur le terrain politique. C’est fait exprès, parce qu’ils savent que c’est le moyen le plus approprié pour eux de braquer le peuple contre le pouvoir. C’est le terrain fertile pour la manipulation de l’opinion quand on sait que les soutiens se font sur la base ethnique et régionaliste. On instrumentalise les pauvres militants et sympathisants qui suivent les politiques aveuglément à cause soit de l’ethnie du leader ou de sa région.

Mais aujourd’hui comme disait l’autre, « le temps est un bon conseiller » les jeunes envoûtés par des esprits diaboliques commencent à se réveiller. Ils commencent à comprendre que le combat dans lequel ils se sont engagés contre le pouvoir de Conakry n’a pas de sens. C’est pourquoi l’éléphant annoncé le 17 août est venu avec un pied cassé. l’Apocalypse souhaité pour le peuple de Guinée s’est vite transformé en cauchemar. Les populations de Conakry ainsi que de l’intérieur du pays ont montré leur désapprobation par rapport au combat que mène le défunt FNDC et ses acolytes politiques, de la société civile et de la presse. La cabale politico-médiatique est au point d’échouer parce que tout simplement le peuple a compris le jeu. Il a pris conscience, s’est rendu compte de la tromperie des politiques sans projet de société ni programme de développement pour la Guinée et les guinéens.

Jeunes de Guinée, rappelez-vous que les gens qui vous manipulent aujourd’hui ne sont pas des bons exemples en matière de bonne gouvernance. Certains parmi eux ont contribué dans le passé à hypothéquer votre avenir. Pendant qu’ils vous utilisent leurs progénitures sont ailleurs où ils suivent des bonnes formations pour revenir un jour vous gouvernez. Ne vous fiez pas aux mensonges et aux manipulations à des fin politiques. La vie d’une nation ne se résume pas seulement à la politique, réveillez-vous pour voir clair la nécessité de la refondation de notre État. Battez pour vous-même, la lutte politicienne dans laquelle on vous engage n’est pas en faveur de vos intérêts. La plupart des politiciens sont des vendeurs d’illusion, une fois au pouvoir ils oublient ce qu’ils vous ont promis.

Alors, chaque guinéen partout où il se trouve doit contribuer à sa manière pour la réussite de la transition en cours, car son échec sera l’échec de tout le peuple de Guinée. Mais pour que cette transition réussisse il faut la paix, la stabilité et la quiétude sociale. Rien ne peut marcher dans la pagaille et sans la paix on peut rien faire de bon.

Facinet Camara

0 00 6 min 4 mois 181

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.